6 Techniques De Pro Pour Augmenter Son Reach Facebook

Augmenter reach facebook
  • Save

Augmenter son reach Facebook est un défi quotidien. J’ai trouvé des techniques qui marchent pour augmenter le reach organique de mes clients sur Facebook donc prenez notes !

Le reach organique sur Facebook, c’est le nombre de personnes qui vont voir votre publication de manière naturelle. En français, on appelle ça la portée de publication. Le reach peut se mesurer via les statistiques de votre page Facebook.

Et on constate généralement que le nombre de personnes ayant vu nos publications est inférieur au nombre d’abonnés que nous possédons…Alors comment faire pour augmenter notre reach sur Facebook ?

J’explique ici 6 techniques que j’ai pu utiliser pour améliorer le reach des pages de mes clients ainsi que mes pages perso. Ce sont des techniques qui marchent, je vous les donne gratuitement et juste après, je vais vous expliquer des pièges dans lequel il ne faut pas tomber !

Le reach Facebook est calculé par l’algorithme … de Facebook.

 

Petite piqure de rappel pour ceux qui n’ont pas lu mon article sur l’algorithme facebook.

Le taux de reach est le résultat du calcul fait par l’algorithme Facebook pour décider qui verra vos publications.

Pour Calculer le taux de reach sur Facebook, l’algorithme prend en compte plusieurs indicateurs comme le type de contenu publié, le nombre de personne ayant interagi avec vos publications ou encore l’heure à laquelle vous avez publié votre post.

Le calcul du reach moyen se fait naturellement par Facebook. Il est disponible dans vos statistiques de page Facebook où vous verrez combien de personnes en moyenne voient vos publications. C’est un indicateur important pour juger de la portée de vos publications.

 

6 Techniques pour augmenter son reach sur Facebook.

Pour augmenter son reach sur Facebook il faut faire réagir vos abonnés. C’est la réaction (J’aime, commentaire, partage) qui permet d’augmenter la portée des publications sur Facebook. En faisant réagir votre audience vous permettez à Facebook de comprendre que votre contenu est intéressant.  Il le proposera alors à vos autres abonnés (non atteint par le reach initial) et aux amis de ceux qui ont réagit à vos publications.

Vous irez alors au delà de votre audience, tout le principe de Facebook pour les pros.

D’ailleurs, si vous souhaitez vous former gratuitement sur facebook, RDV sur ma formation facebook gratuite en 12 étapes 😉

Voici une vidéo qui résume l’article, visionnez là si vous avez la flemme de lire 🙂

 

1. Demandez de « Tagger » des amis pour étendre la visibilité sur Facebook.

En demandant de tagger (ou mentionner) les amis de vos abonnés, c’est le raccourci le plus simple pour que premièrement, vos abonnés commentent (donc réagissent) à votre publication.

Ensuite cela permet de faire apparaître la publication sur le fil d’actualité des amis de votre abonné ( puisqu’il a commenté) et sur ceux des amis de la personne mentionné !

C’est aujourd’hui l’action la plus efficace.

Essayez donc de l’utiliser de la meilleure manière possible sans en abuser. Si vous demandez de tagger des personnes sur une photo d’une table alors que vous vendez des fleurs, ça n’a aucun rapport.

 

2. Créez un album pour augmenter la portée organique.

Vous avez un groupe de photos qui sont similaires ?

Regroupez les dans un album.

Je sais par expérience (dans mon ancien job) que les albums permettent une augmentation de reach considérable. En effet, les gens cliquent ou « swipent » pour passer à la photo suivante ce qui est apparenté à un click pour Facebook. Le contenu est donc considéré comme intéressant pour facebook qui augmente la visibilité sur le reste de vos fans !

La statistique qui augmentera de manière exponentielle sera le nombre de clic sur la publication. Pour chaque photo consulté, vous obtiendrez un clic en plus dans vos stats. Avec un album de 50 photos, vous pouvez donc multiplier par 50 le nombre de clics sur votre publication, ce qui est GIGANTESQUE.

 

3. Incitez votre communauté à partager ou à commenter en l’écrivant dans la publication.

On peut penser que cela ne semble pas naturel…

Or, le fait est qu’inciter directement votre audience à liker la publication ou à commenter, partager fait que…Ils le font !

C’est une sorte de marketing psychologique dont le principe est de rappeler à la personne en face qu’il peut faire quelque chose afin de l’inciter à le faire, surtout si c’est gratuit !

 

commentaire facebook
  • Save

Par exemple, les box à journaux gratuit comme « direct matin » ou « metro » ont un autocollant <<Servez-vous>> au dessus pour inciter à ce que les gens le prennent. Sans le <<servez-vous>> certains n’y penseraient pas, ou alors penseraient qu’ils sont en train de voler un journal.

C’est donc la même chose, incitez vos abonnés à partager vos publications et vous verrez que vos stats s’amélioreront. 

Par exemple, dites simplement « Posez votre question en commentaire » à la fin d’une publication complexe pour voir plus de commentaire s’afficher.

Si vous avez compris cette partie, je vous invite à laisser un commentaire à la fin de cet article ! 😉

 

4. Répondez aux commentaires pour performer sur Facebook.

Si vous avez une audience qualifiée, c’est que des personnes sont intéressés par ce que VOUS faites. Ne restez pas froid et réagissez avec eux ! Si ils écrivent un commentaire c’est qu’ils sont engagés avec vous !

Ils seront ravis de voir une réaction de votre page et cela améliorera votre relation (client en quelque sorte). En répondant aux commentaires, vous inciterez les autres abonnés à commenter également.

Ils se diront « moi aussi je veux échanger avec eux »…Et qui dit commentaire… dit augmentation du reach ! N’hésitez donc surtout pas à répondre au moindre commentaire présent.

 

5: Partagez les publications d’autres pages très populaires pour toucher plus de monde.

Il est aujourd’hui possible de partager facilement des publications d’autres pages sur votre page pro. Si vous êtes sur votre fil d’actualité perso, vous pouvez partager… jusque là rien de nouveau. Mais l’option « Partager en tant qu’une de vos page » est possible.

Le fait de partager une publication d’une autre page permet de resserrer le lien avec votre thématique. Ne partagez donc pas un trailer de film d’horreur si vous vendez des livres pour enfant bien sur 😉 Mais si vous partagez une publication de Zep, le créateur de Titeuf, cela aura un impact positif pour votre audience.

Si vous réfléchissez d’une manière marketing, le fait de faire ce genre de partage montre à votre audience que vous êtes concerné par les mêmes choses. « Je vends des livres pour enfant en étant intéressé par les livres pour enfant donc je connais vos besoins »

Et qui sait, la page (plus célèbre que vous) pourrait remarquer ce partage et se mettre à partager à son tour votre contenu.
Pour cela, si vous mentionnez une autre page dans vos publications, assurez-vous bien d’utiliser le bon tag de la page.

Pour mentionner une autre page sur une publication Facebook, tapez « @ » puis écrivez le nom d’une page ou son url pour mentionner une autre page dans vos publications.

 

6. Demandez à votre audience d’activer les notifications.

L’option est de plus en plus présente sur tous les réseaux. Activer l’option d’être notifié lorsque un nouveau contenu est publié. Sur Facebook, l’option est bien disponible et reste puissante pour être certain que vos plus grands fans sont bien au courant que vous avez publié quelque chose pour eux.

Dans le même genre, il existe l’option « voir en premier » pour que vos abonnés, lorsqu’ils se connectent sur Facebook, voient d’abord vos publication sur leur fil d’actualité. Vos publications apparaitront donc en premier et seront plus facilement vues.

Je parle des différentes techniques pour augmenter son reach dans cette vidéo :

 

Pour augmenter la portée sur Facebook, Ne tombez pas dans ces pièges…

J’insiste très fortement sur ces 3 pièges car c’est ce qui pollue Facebook et vous risquerez le Bannissement de Facebook.

Piège 1: Créer un Sondage avec les Réactions pour avoir plus d’interactions

 

réactions facebook
  • Save

STOP ! ARRÊTEZ LES SONDAGES !

 

Ce type de post est présent depuis la mise en place des réactions sur Facebook. Et c’est une des meilleures techniques aujourd’hui pour inciter votre audience à réagir sur vos publications. Vous pouvez le faire avec une photo, mais aussi avec une vidéo en live Facebook.

Mais le problème c’est que..

 

C’EST INTERDIT PAR FACEBOOK !

 

interdiction sondage facebook
  • Save

 

J’insiste fortement en le mettant abusivement en avant car j’en vois encore énormément !

Avec les élections américaines par exemple, en 2016, Facebook a décidé d’interdire les sondages par réactions car ils faussent leur nature qui sont censés exprimer une émotion.

Alors oui, ça marche du tonnerre, mais vous risquez de perdre votre page facebook si vous essayez ce type de contenu.

Mise à jour : Facebook a clarifié l’interdiction des votes par les réactions. Il est néanmoins possible d’utiliser les réactions dans le cadre d’un sondage si et seulement si ce sondage demande la réaction des utilisateurs. Par exemple, il est possible de faire un sondage pour demander si vos abonnés aiment votre produit, l’adorent, sont amusé par celui, sont énervé par celui-ci etc. C’est en quelque sorte pour demander un avis et non faire un choix.

Vous pouvez alors inciter au vote dans les commentaires !

Cela ne sera pas aussi engageant que par les réactions mais au moins vous ne risquez rien. Vous pourrez par exemple dire « Votez 1 ou 2 par commentaire » (Oui, ça ressemble à un vote de la Star Ac’, c’est le but 😉 )

 

Piège 2: Utiliser des titres « ClickBait » ou « Putaclic » pour augmenter le reach d’un post avec plus de réactions.

Les « putaclic » sont des Titres extrêmement attirant et qui amènent vers un contenu soit hors-sujet, soit profitant d’un grand nombre de visites pour récolter des revenus publicitaires.

Facebook réduit le reach organique et payé des mauvais sites.

Facebook fait en effet tout (comme Google #GuerreFacebookGoogle ) pour proposer le plus de contenus de qualité à ses utilisateurs. Et ces contenus étant générés par les pages, il faut bien imposer des règles et sanctionner ceux qui ne les respectent pas.

Les Clickbait sont les premières cibles.

Facebook chasse désormais les liens de sites internet faits exclusivement pour attirer l’utilisateur vers un site truffé de pubs ou juste pour le faire regarder 20 pages pour voir un top 20 ou chaque élément représente une page.

Vous avez surement cliqué sur l’un de ces liens pour regarder un article qui vous montre un élément par page, et où vous apercevez 40 000 pubs à chaque page.

Eh bien Facebook veut les empêcher de nuire ! ( Et tant mieux ! ) Ces sites sont désormais assimilés à des sites de mauvaise qualité pour Facebook et le géant des réseaux sociaux va limiter la portée de ceux-ci au niveau organique mais également payant !

facebook sanctionne
  • Save

Le but: Empêcher de diffuser du contenu de mauvaise qualité.

En effet, si une page décide de faire de la pub pour promouvoir son lien qui promet « 10 recettes miracles pour perdre du poids » et qui nous amène sur un site avec 40 pubs, des pop-up intrusifs, des pubs porno etc… Facebook interdira la publicité, même si la page paye pour celle-ci avec facebook ads.

Facebook montre encore une fois son ambition de nettoyer les mauvaises pratiques faites sur son service. Ce genre de contenu dit « ClickBait » contribue à la mauvaise satisfaction des utilisateurs à propos de Facebook. Beaucoup se plaignent de ne voir que des contenus de ce genre ou l’utilisateur est pris pour un pigeon ( sans que ceux-ci ne savent au final qu’il suffit de se désabonner et bannir ces pages pour en voir le moins possible…)

L’intérêt ici est donc de brosser dans le sens du poils les utilisateurs de Facebook. « Ne vous inquiétez pas, on fait tout pour que votre navigation soit agréable, restez chez nous, on est les meilleurs. » J’exagère un peu mais c’est la traduction de ce qui est fait en ce moment 😉

Faites donc très attention à ce que vous publiez sur Facebook, mais également à ce que vous proposez sur votre site web et la manière dont vous le monétisez.
L’âge d’or des Top 20 avec 20 sous pages pour afficher 20×3 pubs + 2 pop ups pour augmenter ses revenus est résolu.
Proposez du contenu de qualité, où l’utilisateur aimera naviguer. Cela vaut pour Facebook mais aussi pour Google donc vous êtes gagnant dans tous les cas.

 

Piège 3: Publier des Fake News pour avoir plus d’engagement

Les Fakes News font partie des contenus les plus partagés sur Facebook, car ils sont souvent choquant et amènent aux partages. ( » il faut absolument que j’en parle à mes amis »)

en 2017, certains comptes ont été fermé suite à la décision de Facebook de chasser les « Fake News ». Ces pseudo articles de journaux en ligne qui diffusent des informations fausses. Une sorte de propagande 2.0

C’était en effet le cas de pages Pro FN, mais pas seulement. Beaucoup de pages aujourd’hui publient des articles qui ne sont ni vérifies, ni prouvés. Facebook cherche à déceler ces fausses informations afin d’éviter que ses utilisateurs tombent dans le panneau et prennent l’info pour une vrai info et la partage à ses amis… et ainsi de suite…

Cela peut aller d’un article qui présente « Le Produit Miracle pour perdre du poids sans rien faire » jusqu’à prétendre la mort d’une célébrité… Tout ça bien sûr pour avoir du trafic.

Facebook Gate
  • Save

 

Facebook avait pourtant prévenu et nous a alerté sur la présence de Fake News.

A l’approche des élections, Facebook diffusait des messages important pour nous avertir sur la présence de fausses informations qui pourraient circuler ( à l’initiative de n’importe quel parti politique).
Il nous expliquait que nous devions essayer de déceler le vrai du faux lorsque nous lisions tel article ou partagions tel photo de pages.

J’ai moi même vu tout et son contraire pendant cette élection, et le plus inquiétant était que c’était partagé en masse… Donc si les utilisateurs eux-mêmes ne peuvent pas faire leurs propre études sur la véracité de ce qu’ils lisent, c’est Facebook qui s’en charge en bannissant tout simplement les auteurs des Fake News.

Que Retenir pour notre stratégie de contenu ?

Il faut faire très attention à ce que nous publions. L’attrait du trafic sur une information qui semble nouvelle et intéressante peut être fausse. Si nous partageons ce genre d’info, Facebook peut nous aussi nous sanctionner. Même si l’article ou la photo ne nous appartient pas.
Je serai intéressé de savoir comment les pages comme LeGorafi ou Stade 3 ( pour le foot) qui assument clairement que leurs publications soient des fakes, sont traité pour ce cas là. Car plusieurs médias étrangers sont déjà rentré dans le panneau en annonçant par exemple un transfert impossible annoncé par la page stade 3 (qui était juste une blague mais assumée.)
Ces pages sont assez célèbres et nous font rire par ce qu’ils peuvent inventer, ce serait dommage qu’ils subissent un effet collatéral.

 

CONCLUSION: Pour augmenter le reach Facebook, soyez SOCIAL.

Après la professionnalisation de l’utilisation Facebook, on retourne un peu aux sources du réseau social. Pour engager notre communauté, il faut agir comme elle, la comprendre. C’est là le lien entre marketing et réseau social que j’apprécie tant.

C’est une réelle stratégie de A à Z.

[bctt tweet= »Ne prenez pas votre audience pour des lingots d’or. Entretenez les, apportez leur quelque chose. » username= »RaphaelPaillet »]

Les utilisateurs ont également compris qu’ils sont sur un média et qu’un enjeux commercial est derrière chaque publication (ou presque).

Augmenter reach facebook
  • Save

Questions relatives au Reach Facebook

« C’est quoi les personnes touchées sur facebook »
Les personnes touchées sur Facebook sont les personnes qui ont vu une publication de votre page sur leur fil d’actualité. C’est donc le nombre de personnes qui sont inclues dans la portée de publication ou « reach ». Lorsque la publication s’affiche sur leur écran, on dit que la publication les a « touché ».

« Quelle est la différence entre Reach organique et Reach payé ? » 
Le reach organique correspond à la portée de publication atteinte naturellement, ou gratuitement. Le reach payé correspond au nombre de personnes qui vont voir une publication, grâce à la campagne publicitaire mise en place. Cette statistique est importante car, grâce au reach payé, on peut augmenter le reach organique lorsque la pub s’arrête.

 

Posez vos questions sur le reach facebook ci-dessous, je vous répondrai rapidement !

 

Ecrivez un commentaire ou une question ci-dessous.

error: Copie interdite. Contenu protégé par Droit d\\\'auteur. Veuillez copier l\\\'adresse du lien pour partager le contenu.
Share via
Copy link
Powered by Social Snap